Se reconstruire ensemble

Un projet mené avec l'association Centres Relier
Action réorientée
Déploiement national

1 jeune sur 3 souffre des conséquences du harcèlement* (scolaire et parascolaire, cyber-harcèlement, violences intrafamiliales) et risque d’adopter des comportements à risque envers lui-même ou les autres. Le parcours de reconstruction des jeunes victimes est long et les parents se sentent démunis pour les accompagner.

Dans ce contexte, Make.org Foundation accompagne les Centres Relier pour accélérer le déploiement du dispositif “Se reconstruire ensemble” proposant un soutien psychologique aux jeunes victimes de harcèlement, et pour contribuer à la recherche de financements pour ce dispositif.

Se reconstruire ensemble

L’enjeu de l'action

1 jeune sur 3
souffre des conséquences du harcèlement selon l'UNESCO
700.000 élèves
sont victimes de harcèlement scolaire
91% d'enfants harcelés
dans la communauté LGBTQ+

Se reconstruire ensemble

Les Centres Reliers offrent ainsi une aide psychologique aux enfants victimes de harcèlement au travers de groupes de parole en ligne et proposent un soutien à leurs parents grâce à un accompagnement individualisé avec un psychologue spécialisé.

On compte plus de 700 000 enfants victimes de harcèlement par an. Cette tendance s’accentue. Cela peut avoir des conséquences dramatiques pour les enfants (déscolarisation, dépression, suicide). Depuis quelques années, le gouvernement et les écoles ont lancé des dispositifs de prévention mais l’accompagnement psychologique des victimes est encore trop peu organisé. Cette prise en charge est pourtant déterminante pour la reconstruction des enfants.

Le projet des Centres Relier constitue ainsi dans la création de groupes de parole destinés aux enfants victimes de harcèlement et dans un accompagnement des parents pour les former à la détection des situations de harcèlement.

Groupes d'échange en ligne anonyme entre jeunes : 10 jeunes victimes de harcèlement sont regroupés entre eux dans un rendez-vous hebdomadaire où ils pourront discuter sans webcam de sujets d’intérêt. Cet espace de parole leur permet d’être eux-mêmes (anonymat et mixité territoriale) et d’aborder des sujets d’intérêt concrets (passions, actualités…). Le jeune peut réaliser que lorsqu’il est vraiment lui-même et que le cadre est bienveillant, il peut se sentir entouré et compris. Il évite ainsi l’adoption de comportements à risque et donne aux adultes le temps de construire une solution adaptée.

Des formations et groupes de parole adulte en ligne : Une heure de visioconférence gratuite aux parents pour interroger une psychologue sur la façon de détecter une jeune victime et comment l'accompagner. Ce format permet de toucher à grande échelle les adultes. Il est ouvert autant aux parents qu’aux enseignants et acteurs territoriaux permettant aux uns et aux autres d’entendre les questions qu’ils se posent. Ces séances sont également diffusées en entreprise grâce à des réseaux de professionnels partenaires.

Il s'agit également de mobiliser des acteurs territoriaux pour qu’ils se relient à leur environnement et impulser une dynamique pour pouvoir assurer le suivi de milliers d'enfants. L'idée est de déployer ce dispositif dans les départements qui souhaitent s'engager avec les Centres Relier dans l'accompagnement des jeunes victimes.

Cela passe par une mobilisation des académies et des établissements scolaires afin de compléter les programmes de lutte contre le harcèlement. Avec leur aide, les Centres Relier mobilisent les parents d'élèves et interviennent dans les forums de prévention pour identifier les jeunes. Enfin, ils référencent dans leur Guide “Maux d’enfants, mode d’emploi” les structures existantes sur le territoire qui peuvent aider les jeunes en souffrance.

Découvrez Les Centres Relier

Notre objectif d'impact

3 104 jeunes
ont bénéficié des actions de sensibilisation du dispositif sur l’année 2022-2023
1 586 professionnels
formés à la prise en charge des enfants harcelés
406 jeunes
ont reçu un accompagnement psychologique via le dispositif sur l’année 2022-2023
Télécharger le bilan d'impact

Clémence Lisembard, Responsable des missions sociales - Fondation pour l'enfance

Le projet Relier est lauréat 2021 de la Fondation pour l'enfance. En l'accompagnant, je constate chaque jour son impact grandissant. Relier les enfants harcelés à leur environnement, c'est lutter efficacement contre le harcèlement scolaire et l'exclusion sociale des enfants.

-
Clémence Lisembard, Responsable des missions sociales - Fondation pour l'enfance
Corinne Bourgeois, Adjointe au maire d'Evry-Courcouronnes - Chargée de la petite enfance

Le harcèlement n'est pas un sujet tabou, c'est l'affaire de tous. En parler, c'est commencer à le combattre. Il faut donner les moyens à tous les acteurs qui se mobilisent localement.

-
Corinne Bourgeois, Adjointe au maire d'Evry-Courcouronnes - Chargée de la petite enfance
Marie-Hélène Habert, Directrice de la communication et du Mécénat, Groupe Dassault

La lutte contre le harcèlement scolaire et l'accompagnement des enfants qui en sont victimes sont aujourd'hui une absolue nécessité. Le projet "Se reconstruire ensemble", en apportant à la fois un soutien aux élèves, aux parents, et aux encadrants, propose une démarche innovante pour répondre à cet enjeu. Le Groupe Dassault est fier de soutenir ce dispositif, qui, nous l’espérons, permettra d’agir durablement dans la lutte contre le harcèlement, et la prise en charge des enfants.

-
Marie-Hélène Habert, Directrice de la communication et du Mécénat, Groupe Dassault

Nous soutenir

Nous avons besoin de votre soutien pour transformer la société durablement.

Pour vous engager à nos côtés :

Mécénat de compétences

Contribuez à la mise en œuvre des projets

Découvrir nos missions

Mécénat financier

Soutenez nos projets à impact décisif

Faire un don

Les partenaires



Mécènes actions
Partenaires actions