Chouette pas Chouette

Une action conçue avec l’association Chiennes de Garde et le CLEMI, et produite par 2 minutes et Gaumont
Cadrage
Cadrage
Expérimentation
Expérimentation
Déploiement national
Déploiement national

Sensibiliser chaque année 80% des 4-6 ans à la lutte contre le sexisme ordinaire grâce à un programme jeunesse diffusé par toutes les chaînes de télévision et à des kits pédagogiques pour tous les enseignants.

Chouette pas Chouette

L’enjeu de l'action

146 femmes
ont été tuées par leur partenaire ou ex-partenaire en 2019
94 000 femmes
âgées de 18 à 75 ans qui au cours d’une année sont victimes de viols et/ou de tentatives de viol
5 millions
de femmes âgées de 20 à 69 ans déclarent avoir subi au moins une forme de violence dans l’espace public au cours des 12 derniers mois

La violence, qu’elle soit psychologique ou physique, naît souvent d’un aveuglement. La personne violente ne voit plus l’autre dans sa dimension humaine, il en fait un objet sur lequel il a des droits.

Pour agir contre la violence, de nombreuses actions sont possibles, destinées à des publics très différents. Parmi ces publics, il en est un essentiel : les enfants. Ils sont à l’âge où l’on peut plus facilement influer sur leurs comportements futurs. Comment ? En s’attaquant aux racines des comportements violents, à ces graines minuscules que l’on plante souvent sans s’en rendre compte, qui semblent anodines jusqu’à ce qu’elles se transforment en arbres solides, difficiles à déraciner. Ces graines se nomment “préjugés” ou “idées reçues”.

Aussi, c’est à ces préjugés que nous proposons de nous attaquer, comme premier antidote à cette violence. En se débarrassant des préjugés, on apprend le respect, c’est-à-dire voir soi dans l’autre, pouvoir se mettre à la place de l’autre et le traiter comme on voudrait qu’il nous traite.

C’est donc le respect dans toutes ses formes que nous souhaitons défendre et promouvoir à travers Chouette pas Chouette et son slogan unique : "fille ou garçon, c'est plus chouette quand on se respecte".

Découvrez Chouette pas Chouette

“Chouette, pas chouette !”, une série à destination des enfants de 4 à 6 ans pour déconstruire les stéréotypes sexistes diffusée sur toutes les grandes chaînes de télévision 

Produite par 2 Minutes en coproduction avec Gaumont, “Chouette, pas chouette !” est une série de 16 programmes courts animés diffusés à partir de janvier 2021, et tout au long de l’année, dans les programmes jeunesse des plus grandes chaînes de télévision : TF1, France Télévisions, Piwi+ (Groupe CANAL+), Gulli (Groupe M6), Disney Channel & Disney Junior (groupe The Walt Disney Company), Nickelodeon Junior et sur l’application ludo-éducative Bayam, acteurs réunis pour sensibiliser les plus jeunes enfants à la lutte contre le sexisme et au respect de la différence. 


Jaja, la panthère, Gégé, le castor, Kiki la brebis et tous leurs copains sont des enfants. Dix enfants comme les autres. Ni beaux ni moches, ni gentils ni méchants, ni bêtes ni super intelligents, ce sont juste des enfants avec comme tous les enfants, des tonnes d’a priori. “Une fille, ça ne peut pas jouer au foot ou devenir pilote d’avion !” “Un garçon, ça ne peut pas pleurer ou faire de la danse classique !” Le principe narratif de ces films est de confronter les très jeunes enfants à ces stéréotypes sexistes pour susciter leur empathie, les pousser à remettre en cause leurs préjugés et comprendre que naître fille ou garçon, grand ou petit, croco ou panthère ne détermine pas ce que sera sa vie. 

Bref, que « C’est plus chouette quand on se respecte ! ».


Le programme télévisé est complété par un livret pédagogique autour de l’égalité filles/garçons et la déconstruction des stéréotypes sexistes, et s’adresse aux enseignants de la maternelle à la 6ème, aux éducateurs et aux professionnels de l’éducation. Ce livret est élaboré par le Centre pour l’Éducation aux Médias et à l’Information (CLEMI). 

Téléchargez-le sur leur site internet.

Les films ont été conçus par les scénaristes et réalisateurs Franck Salomé, Fernando Worcel et Nicolas Sedel, et l’illustratrice Sandrine Acquistapace, avec l’association Chiennes de Garde et le CLEMI, et produits par la société 2 minutes et Gaumont. Le tout piloté par l’ancienne directrice des programmes jeunesse de TF1, Dominique Poussier, et encadré par le cabinet de conseil EY et Make.org Foundation.


Regardez Chouette pas Chouette

Notre impact

850 000 enfants
de 4 à 6 ans connaissent la série (mars 2021)
20 500 établissements scolaires
en France et à l’étranger ont reçu le livret pédagogique
5 millions citoyens
parent, enfant, professeurs sont sensibilisés aux stéréotypes filles garçons

Ils témoignent

Isabelle, enseignante en primaire

“Chouette, pas chouette est un support très intéressant, car les enfants s’identifient beaucoup dans ces situations du quotidien. Ça les touche.”

-
Isabelle, enseignante en primaire
Siena, 6 ans

"Bah ça montre au garçon et au filles, que les filles ou les garçons peuvent faire se qu'ils veulent. A part les bêtises bien sûr"

-
Siena, 6 ans
Pierre, papa

"Un livret très clair et pratique et des vidéos ludiques, on a passé un moment riche en famille sur un sujet qu'on aborde trop peu."

-
Pierre, papa

Nous soutenir

Nous avons besoin de votre soutien pour transformer la société durablement.

Pour vous engager à nos côtés :

Mécénat de compétences

Contribuez à la mise en œuvre des projets

Découvrir nos missions

Mécénat financier

Soutenez nos projets à impact décisif

Faire un don

Les partenaires de l'action

Vous êtes une entreprise, une association, une institution, une collectivité locale, un média, un citoyen… nous pouvons collaborer !
Mécènes actions
Partenaires actions